Le froid modifie la trajectoire des poissons

Le narrateur, dont on ne saura jamais le prénom, petit bonhomme de bientôt douze ans, vit dans un quartier tranquille de Montréal avec ses parents. Dans ce lieu, de nombreux voisins cohabitent dans la plus grande indifférence. Si d’aventure on se croise, on se salue d’un simple hochement de tête, dans le meilleur des cas.

Les fêtes de Noël n’ont pas, pour le jeune garçon, le goût habituel. Depuis plusieurs jours déjà, ses parents lui semblent différents. Le ciel lui tombe sur la tête quand ces derniers profitent de la galette des Rois pour annoncer leur prochaine séparation. L’enfant, désespéré, demande alors au ciel de l’aider.

Le lendemain, une tempête de verglas sans précédent s’abat sur la région, bouleversant tout et tous. Les parents, les enfants, les voisins qui ne se connaissaient pas. Le froid réveille la solidarité et celle-ci rapproche alors ce qui se considéraient en étrangers. Tel une baguette magique, le mauvais temps semble réparer ici, provoquer là, souder ailleurs… Et quand enfin le tempête cessera, plus rien ne sera comme avant…

Histoire douce et tendre, drôle aussi souvent, le roman de Pierre Szalowski est plein de bons sentiments. Un peu trop, peut-être, diront certains. C’est vrai. Mais à l’image du livre de Caroline Vermalle, L’avant dernière chance, ce roman célèbre ce que l’humain a de meilleur en lui : la bonté, l’entraide, l’amitié, l’amour… C’est, encore une fois, un livre qui réconcilie avec l’existence, un conte pour adultes qui met du baume au cœur.

Les avis de Clara et Canel

Merci à Dialogues Croisés pour cette jolie lecture pleine de charme.

Le froid modifie la trajectoire des poissons, Pierre Szalowski, éditions Héloïse d’Ormesson, à paraître en SEPTEMBRE 2010

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. et si tout était trajectoire?

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Jean Paul Galibert : un autre mot pour « destin »?

  2. La trajectoire permet toutes les bifurcations
    tous les rebroussements
    les repentirs:
    elle est fatale, en un sens,
    mais libre…

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s