Tout près le bout du monde

Dans une ferme au bout du monde, trois jeunes essaient, sous la férule bienveillante de Marlène, leur éducatrice, de prendre un nouveau départ.

Solam, Malo et Jul doivent participer aux tâches communes – courses, cuisine, vaisselle – mais aussi mettre la main à la pâte pour restaurer une vieille grange et tenir un journal quotidiennement. Cela fait partie du projet censé leur permettre d’aborder leur nouvelle vie avec sérénité…

C’est le contenu de ces trois « journaux intimes » qui nous est livré ici, permettant de découvrir puis de cerner les trois personnages principaux, ainsi que Marlène et quelques personnages secondaires.

Solam a la haine. C’est une grande gueule mais sous ses airs de fauve impitoyable bat le cœur tendre d’un jeune homme qui, toute sa vie, a dû apprendre à saisir les moindres inflexions dans le comportement de ceux qui l’entouraient pour s’y adapter aussitôt. Malo, le benjamin, n’a pas l’impression d’avoir de problème. C’est plutôt la société qui a un problème vis à vis de lui et de son père. Enfin, Jul, qui souffre d’anorexie, tente elle, de se remettre d’un amour destructeur.

On retrouve dans ce roman tout ce qui fait le charme des livres de Maud Lethielleux : une plume aiguisée mais douce, pleine d’empathie pour ces personnages cabossés par la vie, rejetés par la société bien-pensante, des figures attachantes, une incitation à enjoliver le quotidien de petits bonheurs tout simples. C’est une lecture agréable qui plait sans doute aux adolescents auxquels elle est destinée. Est-ce qu’elle laissera des traces? J’en suis moins sûre…

Je remercie Clara pour cette lecture! Vous trouverez chez elle des liens vers d’autres billets… Sylire a également aimé.

Tout près le bout du monde, Maud Lethielleux, Tribal/Flammarion, 10€

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Aifelle dit :

    Je vais le recevoir aussi en L.V. mais pas par Clara. Jusqu’à présent j’ai aimé tout ce que j’ai lu de Maud.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Aifelle : à l’image de leur auteur, ces histoires dégagent un charme certain…

  2. keisha dit :

    Moi j’aime ce qu’écrit l’auteur, jeunesse ou pas jeunesse, voilà…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Keisha : ben comme ça c’est dit! 😉

  3. ditesmoi dit :

    Elle a une écriture à fleur de peau qui est très présente dans ce livre ( enfin, je trouve)!

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Dites-moi : je suis d’accord avec toi.

  4. sylire dit :

    Elle a un style et un ton bien à elle et ses livres se ressemblent tous un peu mais j’aime ce qu’elle écrit et son optimisme à toute épreuve. Elle nous propose sans doute plus un plaisir de lecture « du moment » qu’une réelle réflexion sur les maux de la société, je suis d’accord.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sylire : et des histoires qui se terminent bien, c’est toujours doux aux yeux du lecteur! 😉

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s