Petits arrangements avec l’infâme (2*)

le

A Toulouse, le jeune Khaled Addad est retrouvé, couvert de sang, près du cadavre de sa sœur. Il ne se souvient de rien et est visiblement en état de choc. Il n’est donc pas emprisonné mais confié aux bons soins du Docteur Le Tellier, un psychiatre compréhensif et séduisant. A force de patience, ce dernier arrive à parler avec Khaled qui lui confie, par bribes, les rêves étranges qu’il fait depuis quelques temps. Ce sont des rêves de morts violentes mais qui semblent se dérouler dans un passé très lointain. Peu à peu, Antoine Le Tellier, qui ne croit pas à la culpabilité du jeune garçon, fait le parallèle avec une autre affaire récente et bientôt, avec les dossiers Sirven et Calas qui se sont déroulés en… 1762. L’histoire serait-elle en train de se répéter? Plus le psychiatre sonde passé et présent et plus les points communs semblent nombreux…

Sébastien Fritsch ne tarissait pas d’éloges sur ce polar d’un genre un peu différent et c’est ce qui m’avait donné envie de découvrir ce roman de Patricia Parry. Malheureusement, un peu comme Ys, je n’ai pas vraiment marché… Trop de coïncidences finissent par nuire à la crédibilité du récit. L’idée de départ est bonne mais la reproduction, à deux cent cinquante ans d’intervalle, des mêmes meurtres, des mêmes machinations, des mêmes mensonges ne tient pas vraiment la route. Et au bout d’un moment, j’ai un peu décroché… La comparaison entre ce qui s’est passé pour les protestants et ce qui se passe aujourd’hui vis à vis des musulmans est pourtant intéressante, surtout dans ce contexte de chaude actualité, où  les uns et les autres rivalisent de séductions extrêmes-droitistes et xénophobes… Les familles immigrées, tiraillées entre assimilation et repli, sont également très bien décrites. Mais les ficelles un peu grosses, ajoutées à un style neutre, n’ont pas réussi à me captiver comme je l’imaginais…

Petits arrangement avec l’infâme, Patricia Parry, Seuil, 19€

* déjà publié par erreur il y a quelques jours : ce petit 2 annonce donc un bis et non pas un tome 2… 

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Lors de la première publication de ce billet par erreur j’avais laissé un commentaire, mais je ne sais plus du tout ce que j’y disais …. bref, j’avais assez bien aimé ce livre si je me souviens bien

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sandrine : je m’en souviens, oui.. mais j’ai été obligé de jeter l’ancien article et ton com’ est parti avec! Désolée… :-S

  2. Aifelle dit :

    Je n’ai pas l’impression de l’avoir vu ce résumé. C’est drôle parce que je lis un roman policier en ce moment où un crime ancien fait écho aussi à un crime présent. Vu ton avis et celui de Ys, je ne note pas.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Aifelle : décidément, l’Histoire inspire les écrivains! 😉

  3. Océane dit :

    Des crimes à Toulouse ? ça me rappelle des vieilles actus 🙂 je passe mon tour !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Océane : ah bon? Je ne suis pas trop l’actualité et je ne vois pas de quoi tu parles… ^ ^

  4. Yv dit :

    Un polar, quand ça ne marche pas, c’est laborieux d’aller au bout !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Yv : moi je n’ai pas marché mais d’autres ont beaucoup aimé… Les meurtres et les couleurs, hein! 😉

  5. Asphodèle dit :

    Si c’est un mauvais polar, je passe aussi…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Asphodèle : ce n’est pas un mauvais polar, c’est moi qui n’ai pas accroché…

  6. Sébastien dit :

    Je n’aurais donc pas réussi à faire de toi une adepte de Patricia Parry. Dommage. Moi j’ai vraiment marché à fond (comme tu le dis). Les coïncidences sont le parti pris de l’auteur et une fois qu’on accepte cela, on peut se laisser porter par sa plume plutôt prenante. Par contre, si on ne les accepte pas… je comprends aisément que le plaisir en soit fortement diminué.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sébastien : que veux-tu, je dois être trop terre à terre! 😉

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s