Sur la ligne noire

le

Encore une bonne surprise au rayon « polars » de la médiathèque.

Eté 1958. Le jeune Stanley Mitchell entre à peine dans l’adolescence quand il s’installe avec ses parents dans la petite ville de Dewmont, où son père vient de racheter un cinéma en plein air. L’été est brûlant dans cette partie du Texas et les occupations peu nombreuses. En se baladant avec son chien, Stanley découvre, enfouie dans la terre, une boite métallique qui contient des lettres et des fragments d’un journal intime.

Intrigué, il cherche évidemment à en savoir plus. Aidé de sa sœur Callie, de son copain Richard et du vieux projectionniste noir Buster, il veut comprendre ce qui a conduit aux deux drames simultanés qui se sont produits dans le passé : une jeune femme écrasée par un train, la nuit même où une autre périssait brûlée vive dans sa maison…

Dans une Amérique profonde où sévit encore la ségrégation et où la religion dicte les comportements, le jeune Stanley va peu à peu s’éloigner de l’innocence de l’enfance… et franchir cette ligne noire qui mène vers le monde sans fard des adultes.

L’époque est magnifiquement évoquée à travers quelques personnages emblématiques et des descriptions criantes de vérité. Un polar bien mené, plein d’humour et de noirceur, qui se lit d’une traite.

Il arriva dans sa voiture au moteur gonflé, avec des langues de flammes peintes sur les portières. Ses cheveux gominés formaient une espèce de sculpture qui rappelait la quille noire d’un bateau après un naufrage. Il portait une chemise rose et noire, un jeans aux ourlets remontés et, vous l’avez deviné, des chaussures en daim bleu, comme dans la chanson d’Elvis. Chester descendit lentement de sa bagnole, tel un dignitaire de la planète Rockabilly en visite sur la Terre.

Sur la ligne noire, Joe R. Lansdale, Editions du Rocher.

Publicités

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. aifelle dit :

    J’ai suffisamment de polars à lire devant moi, je n’en note plus pour le moment .. il faut en sortir aussi entre deux.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Aifelle : et ne pas oublier de sortir tout court! Diantre, il n’y a pas que la lecture dans la vie… 😉

  2. keisha dit :

    L’Amérique profonde, les années 50, un peu de suspense, oui, ça a l’air bien dans mes cordes, ça! Je verrai entre deux aventures de cow boys…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Keisha : ça pourrait te plaire, effectivement… L’auteur a aussi fait une série avec des personnages déjantés. Je n’en ai lu qu’un en français pour le moment, mais j’en ai deux en anglais qui m’attendent.

  3. Asphodèle dit :

    J’aime bien cette époque, l’Amérique profonde et un bon polar de temps en temps j’en lis ! Je le note pour plus tard, là j’ai vraiment trop de retard ! 😉

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Asphodèle : du retard? Nooonnnn??? 😉

  4. Richard dit :

    Lansdale est un grand auteur que j’aime beaucoup !
    Et ce roman est prenant, autant par son côté historique que par l’intrigue bien menée.
    Amitiés

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Richard : j’ai eu envie d’en lire d’autres et je suis tombée sur un série bien déjantée… j’en parlerai un de ces jours! Merci Richard.:-)

  5. kathel dit :

    J’aime bien l’époque et le lieu aussi, alors je note cet auteur…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Kathel : si tu le lis, je pense qu’une fois de plus, on sera raccord! 😉

  6. Manu dit :

    J’ai déjà repéré cet auteur, dont j’avais offert un titre lors d’un swap.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Manu : je ne sais pas s’il est beaucoup traduit en français mais il a beaucoup écrit… Une plume originale dans le monde du polar, ça ne se refuse pas! 😉

  7. Joelle dit :

    L’époque me tente bien car je trouve que cela donne une dimension supplémentaire à un polar 😉 Je note et je vais vérifier s’il est à la biblio !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Joelle : entièrement d’accord avec toi! D’ailleurs, je viens de lire deux polars historiques…

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s