Bon rétablissement

Après avoir aimé La tête en friche et Vivement l’avenir, je ne pouvais pas ne pas aimer ce nouveau roman de Marie-Sabine Roger.

Et pourtant…

Jean-Pierre Fabre est un vieux bougon, veuf et sans enfants. A la retraite depuis quelques années, il se retrouve un jour sur un lit d’hôpital à la suite d’un accident qui le laisse fracassé mais la tête à l’endroit et la langue bien pendue… Ce roman est l’histoire de son séjour à l’hôpital, des gens qu’il y croise et de la façon dont ces rencontres vont l’amener à évoluer. Un peu… Outre le personnel médical, il y fera connaissance avec Camille, le jeune homme qui l’a sauvé, l’adolescente Maëva à l’embonpoint trompeur, Maxime l’inspecteur qui mène l’enquête sur l’accident…

Il y a beaucoup d’humour dans ce roman. L’atmosphère de l’hôpital et les relations personnel soignant/patients sont justement décrites. L’émotion est embusquée au coin de la page et il suffit de la tourner pour passer du sourire au soupir mais cela m’a pas suffi pour apprécier totalement ce livre.

Je n’y ai pas retrouvé toute la gouaille et l’originalité des deux romans cités en introduction. On sent la patte de Marie-Sabine Roger, bien sûr mais une patte affaiblie, comme si c’était elle qui était sur ce lit d’hôpital, pour finir. Les personnages sont sympathiques, attachants, habilement décrits en quelques lignes mais l’histoire passe trop vite… On a à peine le temps de faire connaissance que le roman se termine! Je suis restée sur ma faim concernant la relation quasi-filiale qui se développe avec Maxime ou celle, plus étrange et plus subtile, entre Jean-Pierre et Camille son sauveur…

Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ce livre mais il ne m’a pas rassasiée, pas contentée autant que je l’espérais. D’où un certain sentiment de déception, relatif certes, au vu de ce que je peux lire par ailleurs, mais réel… Je deviens exagérément exigeante, j’en suis bien consciente et d’autant plus désolée que Marie-Sabine Roger fait partie des auteurs que j’aimerais mettre entre toutes les mains…

En extrait, le passage que j’ai lu dans la librairie juste avant de me décider à acheter le roman…

Mademoiselle déglutit, s’approche à contrecœur, considère ma bistouquette avec une appréhension que je partage. L’urologue souffle Allons! Allons! en tapotant de la semelle. J’aimerais autant qu’il ne la brusque pas.

– Surtout, dites-moi si je vous fais mal, murmure-t-elle d’une voix timide.
– Allez, mademoiselle, on y va! aggrave l’urologue.

La mort dans l’âme, elle s’empare de mon vieil objet du délit d’une main mal assurée, du tube chirurgical de l’autre. Je dis :

– Et vous prenez le drain tous les jours comme ça?

L’urologue lève un sourcil. La petite rougit, réprime un rire nerveux. Je ne suis pas très fier du niveau de ma blague, mais c’est thérapeutique. Il y a urgence à dédramatiser.

Elle se reprend et me prévient, en commençant à me désintuber :

– Heu, ce serait peut-être mieux, si vous ne regardiez pas…

– Pensez-vous, je suis comme les vaches, j’adore voir passer les drains.
Elle éclate de rire un bon coup et me ruine un peu le bijou au passage mais bon, c’est terminé.

D’autres avis bien plus enthousiastes que le mien pour faire bonne mesure : Clara, Aifelle, Fransoaz

Bon rétablissement, Marie-Sabine Roger, Le Rouergue (what else?)

Publicités

23 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. blogclara dit :

    Au contraire, j’ai retrouvé ce style singulier de M-Sabine Roger. Des phrases qui percutent et dont l’humour est à plusieurs degrés. Ce livre s’ouvre sur des portes, au lecteur d’imaginer les suites à partir des situations ( un policier en mane que de son père décédé, un étudiant qui se prostitue). Pas de déception pour moi bien au contraire !

  2. blogclara dit :

    il fallait lire : un policier en manque de son père décédé…

  3. Aifelle dit :

    Pas de déception pour moi non plus, il est de passage sur ce lit d’hôpital, les relations ne sont pas faites pour durer ou être approfondies, quoique … pour Camille on peut facilement anticiper une suite.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Clara et Aifelle : je n’ai pas été totalement déçue, je suis juste restée en deça de ce que j’attendais… Et c’est la raison pour laquelle j’ai mis en liens vos billets! 🙂 Je me montre peut-être injuste, avec cette appréciation, je ne sais pas… Mais mon ressenti est tel, je ne peux pas le changer!

  4. In Cold Blog dit :

    J’imagine que n’ayant encore rien lu de cet auteur, commencer par celui-ci serait un bon moyen de ne pas être déçu… Alors je note, ou plus exactement, je surligne car je l’avais déjà repéré au détour de quelques billets.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ ICB : voilà une bonne stratégie pour découvrir cette auteure au grand cœur…

  5. keisha dit :

    Euh, j’ai juste commencé La tête en friche, et posé pour l’instant.Alors…
    (keisha la rebelle)

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Keisha : et moi je suis plongée dans le Sillage de l’Oubli et j’ai du mal à le poser… 😉

      1. keisha dit :

        Nananère! Je suis ravie pour toi!

  6. sylire dit :

    L’extrait est très drôle et m’a fait penser à ma nièce en fac de médecine, qui m’a raconté quelques anecdotes du même genre :-). Certaines situations sont délicates pour les jeunes filles !
    J’ai son précédent dans ma PAL, celui-ci attendra sans doute un peu…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sylire : oui, le séjour à l’hôpital n’est ni une sinécure, ni une partie de plaisir… Là, il s’agit d’un vieil homme mais une jeune accouchée aurait pu faire un sacré récit aussi! 🙂

  7. Asphodèle dit :

    Je n’ai encore rien lu d’elle, l’extrait est très drôle mais je ne crois pas avoir envie de lire quoi que ce fut en ce moment dont l’action se passerait à l’hôpital, aussi dédramatisé que ce soit !!! 😉 Je le note pour plus tard !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Asphodèle : non, tu devrais plutôt écrire sur le sujet toi aussi, pour te soulager! 😉

  8. Anne dit :

    J’ai très envie d’aimer ce livre !! L’auteur, à qui je l’ai fait dédicacer à PAris, a l’air très sage, très discrète…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Anne : je te souhaite de passer un bon moment!

  9. kathel2 dit :

    Je crois que je vais suivre la stratégie de In cold blog, d’autant que ce livre est celui qui me tente le plus parmi ceux de Maire-Sabine Roger…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Kathel : attention, on devient vite accro à la plume de cette auteure! 😉

  10. Comme Kathel, c’est celui-ci qui me tente le plus parmi tous les livres de l’auteur !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Chaplum : alors tu devrais passer un bon moment!

  11. J’ai beaucoup aimé et ri.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Un autre endroit : oui, l’humour de l’auteur n’est pas pour rien dans son succès je pense… C’est si rare des livres qui mettent de bonne humeur!

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s