Décollage immédiat

Depuis que ses parents ont divorcé, Lana joue les vilains petits canards à l’école. Elle ne voit plus son père et les relations avec sa mère, hôtesse de l’air, sont particulièrement tendues. Un soir, après une énième convocation chez le proviseur, Lana rentre chez elle, dans un appartement vide et rumine sur son proche avenir… Tandis qu’une pizza surgelée chauffe dans le four, elle reçoit un coup de fil de sa mère qui lui ordonne de partir immédiatement et de se rendre à l’aéroport de Roissy pour y prendre un paquet à la consigne…

Lana hésite, grogne mais quand elle comprend qu’un homme s’est glissé dans l’appartement sans qu’elle l’entende, elle prend aussitôt la fuite. Commence alors une longue course poursuite, d’aéroport en aéroport, d’avion en avion… Il ne s’agit plus de se faire remarquer par les profs mais de sauver sa peau… Lana va devoir mobiliser toutes ses ressources pour échapper à son poursuivant, parfumé à Opium pour homme, et dans cette folle aventure, elle n’aura qu’un allié : Creep, alias Jérémie, un adolescent qui connait bien sa mère et l’informatique…

Pour décoller, ça, on décolle… Dès les premièrs pages, on est dans l’histoire et celle-ci se déroule sans temps mort. Lana fait preuve d’ingéniosité et grâce à l’aide de Jérémie, elle va découvrir un complot aux relents très actuels.

Bonne surprise que ce Décollage immédiat et chouette lecture que je recommande aux ados globe-trotteurs pour cet été. Un moyen comme un autre de partir en vacances sans bouger de chez soi…

Décollage immédiat, Fabien Clavel, Rageot Thriller, 9,90 €

Advertisements

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anne dit :

    Bonne idée pour les vacances en effet, mais c’est pas un peu improbable comme situation de départ ??

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Anne : la vraisemblance n’est peut-être pas la qualité première de ce livre mais il se dégage de l’ensemble une énergie qui entraîne vite le lecteur à la suite des personnages…

  2. Aifelle dit :

    C’est un roman pour ado ?

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Aifelle : oui, clairement. D’où une vraisemblance un peu limite parfois mais l’histoire est pleine de punch!

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s