Mon homme idéal

Je sais que je vais en peiner beaucoup, parmi vous, chers lecteurs. Eh oui, forcément, vous espériez, c’est normal. Dans vos rêves les plus fous, vous étiez mes héros. Ceux que je regardais avec les yeux de Chimène. Le soir, avant de dormir, comme on fait sa prière, vous imaginiez un joli film romantique. Un truc à la David Hamilton avec des dentelles et des balançoires. Vous établissiez des menus dignes des chefs toqués de la télé pour m’impressionner dans la lumière des bougies. Vous appreniez à chanter, à danser, à jouer de la mandoline pour me séduire par des sérénades nocturnes sous le balcon de ma chambre. Hélas, mes chéris, hélas pour vous! Je l’ai rencontré. Lui. L’homme idéal et… Voilà quoi, comme disent nos adolescents d’aujourd’hui quand l’évidence leur serre la gorge si fort qu’ils ne peuvent plus parler.

Alors oui, je vous l’accorde, il est un peu bossu. Sa voix stridente peut agacer les oreilles. Il est difforme et retors. Avec un peu de chance, on pourrait le croire tout droit sorti d’une légende bretonne, vous savez celles qui mettent en scène les korrigans farceurs qui, la nuit, hantent la lande pour jouer de vilains tours aux violoneux perdus. Son œil est petit mais perçant. Il est partout et nulle part. Un peu fou du roi, un peu bouffon aussi si les circonstances l’exigent. A l’œil nu, il est de ces êtres que l’on plaint plus qu’on ne les envie…

Et pourtant, si on y regarde de plus près…

Un mot. Un seul et le voilà qui se redresse. Fort, brave, beau et fier. Il dégaine son épée et ne fait qu’une bouchée des pleutres et des conspirateurs. Il a cette botte secrète que lui a transmise Nevers et qui, par un coup foudroyant entre les deux yeux, réduit à néant tous ses adversaires. Certains ont des Audi. Lui a l’honneur et la noblesse d’âme. D’autres ont des Rolex et croient que c’est le signe indubitable qu’ils ont réussi dans la vie. Lui aurait pu s’appeler Rodrigue car il a du cœur… Que demander de plus?

Alors oui, j’ai trouvé mon idéal masculin. Il s’appelle Henri. Je rêve de lui toutes les nuits. Il vient sur son cheval et m’emporte dans un tourbillon. Ses yeux ont la couleur d’un roman de Marc Lévy, la seule différence, c’est que lui a aussi de l’esprit. Il a ce corps bien fait, surmonté d’une tête parfaite. Il a à peu près toutes les qualités, même celles que les scientifiques n’ont pas encore découvertes. Il flamboie. Il pétille. Il brûle et consume. Il désaltère comme l’onde fraîche. Il allume mieux qu’un übersexuel mannequin chez Gaultier. Il est plus charmant que le prince de Shrek. Il est plus doux qu’un plaid en moumoute. Et s’il n’a pas de super-pouvoirs, c’est juste parce qu’il est humain, trop humain.

Je l’aime d’amour vrai. Et toutes les nuits je rêve qu’il accomplisse enfin son serment.

« Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère viendra à toi… « 

Oh oui. Viens, mon Riton! Toi et moi, c’est écrit, on va faire des étincelles…

Ceci était mon billet – très personnel – sur le roman de Paul Féval, Le Bossu, qu’on croit tous connaître parce qu’on a vu l’une ou l’autres des adaptations cinématographiques. Mais ce ne sont là que des ersatz. L’œuvre mérite d’être découverte. Pour sa langue, son humour, ses personnages (ah, Cocardasse Junior et Passepoil! Incontournables!) et son côté page-turner avant l’heure… 

Publicités

32 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. kathel2 dit :

    Je dois avouer que je ne l’ai pas lu, mais vu ton enthousiasme, il va falloir que je me plonge dans ce classique ! Quelle déclaration !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Kathel : un récit drôle, truculent, émouvant, bien écrit. Et surtout des personnages hauts, très hauts en couleurs, avec tout au dessus, ce Lagardère totalement irrésistible. Une déclaration, c’est le moins que je pouvais faire! 😉 Et puis ça change des billets tradi…

  2. Dominique dit :

    j’ai fait connaissance avec Henri mais il y a ….des lustres depuis je l’ai retrouvé sur écran déguisé en Jean Marais ou en Daniel Auteuil

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Dominique : les films ne rendent pas justice au livre…

  3. Brize dit :

    Lu et adoré… mais ça fait un sacré bout de temps !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Brize : j’ai vraiment été enthousiasmée par cette lecture… 🙂

  4. Aifelle dit :

    Je n’ai lu que « les habits noirs » de l’auteur, que j’avais vraiment aimé. « Le bossu » je m’en suis tenue aux fils, qui ne m’ont jamais emballée. « la fée des grèves » m’attend dans ma PAL. Tu vois c’est un auteur qui n’est pas oublié ! Et bravo pour ton billet.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Aifelle : merci! Je suis ravie de voir que tu connais bien cet auteur… Je découvre ou re-découvre des auteurs un peu tombés dans l’oubli grâce à la liseuse. Cela a au moins cet avantage!

  5. keisha dit :

    Encore une fois le roman est meilleur que le film? (qui n’est pas si mal, non?)
    Que pense Monsieur de ton enthousiasme? ^_^

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Keisha : le film est toujours réducteur, par rapport au roman… Monsieur? Oh, tu sais, nous sommes un vieux couple maintenant, il a l’habitude de mes fredaines… 😉

  6. le Papou dit :

    😦 Tant pis !
    Le Papou

  7. Amélie dit :

    J’avais tellement aimé le livre que sitôt terminé, je l’ai relu directement dans la foulée ! Après, j’ai vu plusieurs fois le film (celui avec Daniel Auteuil), mais c’est tout à fait vrai qu’il ne lui rend pas justice…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Amélie : oui, trop de choses disparaissent dans le film, c’est dommage… Mais c’est un belle performance, pour un acteur, que de jouer ce personnage!

  8. anne7500 dit :

    Oh chic, un bon classique aussi addictif que « Les trois mousquetaires » j’imagine ? Attention, moi c’est Athos qui est pour longtemps dans mon coeur. Quoique… y aussi John Thornton depuis cet été… tout compte fait je suis volage, ou plutôt mon coeur de lectrice est très largement ouvert… 🙂

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Anne : le cœur n’est pas un champ clos… 😉 et j’ai beaucoup aimé aussi le vocabulaire utilisé par Cocardasse, un gascon mâtiné de provençal. Du coup, maintenant, les « trouns de l’air », « as pas pur » et autres « ma caillou » fusent, chez moi!

  9. sylire dit :

    Tiens donc… voilà un livre que je n’aurais pas lu spontanément mais près ton superbe billet…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sylire : mortédiou, pécaïre, tu allais passer à côté d’un chef d’œuvre! Heureusement que je t’ai rattrapée au vol! As pas pur!

  10. In Cold Blog dit :

    Je n’aurai qu’un mot… ou plutôt qu’une citation.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ ICB : nan, chuis pas d’accord, l’homme parfait existe, j’ l’ai rencontré. Même que j’l’ai épousé. Signé Carla.
      @ ICB : en fait, tu es juste jaloux! Signé Gwé

      1. In Cold Blog dit :

        Pfffiou, qui te dit que je ne l’ai pas trouvé ? 😉

      2. Gwenaëlle dit :

        @ ICB : touché! Coulé… 😛

  11. gambadou dit :

    Il a un peu de Shrek quand même !!! Bravo pour l’écriture.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Gambadou : non, pas du tout! Je faisais référence à Charmant, le prince dans Shrek! Lagardère ressembler à Shrek, sandédiou, as pas pur, mais qu’est-ce qu’elle me raconte, cette bagasse? ;-))) (Le prends pas mal, je parle comme Cocardasse, maintenant…)

  12. ohoceane dit :

    J’adore ce roman ! Paul Féval est un pilier de ma bibli, avec les compagnons du silence entre autres. Tous ne sont pas facile à trouver, heureusement que Phebus les réédite…
    Très joli personnalisation en tout cas 🙂

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Océane : merci! 😀

  13. Yv dit :

    Ah quelle déception ! Je croyais bien que c’était moi au début de ton billet. Tant pis, je vais devoir lire le livre car j’ai adoré les films (en fait, petit -et même grand- j’adorais les films dits de cape et d’épée) alors si le livre est meilleur…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Yv : moi aussi, j’aime beaucoup les livres et films de cape et d’épée! 🙂 Après cette lecture, j’imagine que cette confession ne t’étonne pas… 😉

  14. Theoma dit :

    toute mon adolescence !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Theoma : il y a pire compagnie pour passer ses années d’ado… 😉

  15. liliba2 dit :

    Oh quel billet magnifique !!!! Et tu donnes vraiment envie de lire ce roman ! Bravo !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ LIliba : merci! Ah oui, il FAUT le lire!

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s