06H41

06H41, c’est l’heure de départ du Troyes-Paris, le lundi matin.

Parmi les centaines de passagers, Cécile Duffaut et Philippe Leduc se trouvent assis côte à côte. Or, dans leur jeunesse, Cécile et Philippe ont vécu une relation de quelques mois qui s’est mal terminée, lors d’un séjour à Londres.

06A vingt ans, Philippe était un séducteur, le mec que toutes les nanas voulaient pour petit ami. Cécile, elle, jouait plutôt dans la famille « Vilain petit canard ». Ni belle ni moche, pas vraiment remarquable au premier abord. Vingt-sept ans plus tard, les courbes de leurs vies se sont inversées. Cécile est devenu une belle quadragénaire à qui tout réussit. Philippe a baissé pavillon et s’est coulé dans une vie étriquée et solitaire.

Pendant toute la durée du trajet, le lecteur va suivre les méandres des pensées de ces deux « ex » que le hasard a mis en présence et qui font comme s’ils ne se reconnaissaient pas. Entre regrets et rancœur, chacun dévide la pelote de sa vie.

Jusqu’ici, j’ai bien aimé tout ce que j’ai lu de Blondel, mais je dois avouer que pour cette histoire, le charme n’a pas opéré. Le roman est émaillé d’apartés très justes sur la vie, l’amour et le temps qui passe mais là n’est pas ce qui m’a gênée. Ce sont les personnages qui m’ont empêchée d’entrer vraiment dans ce récit. Ils ne se sont pas incarnés à mes yeux. Ils sont restés théoriques, et parfois à la limite de la caricature. Entre celle qui joue à être heureuse et celui qui sait qu’il ne le sera jamais, l’histoire a aussi un goût profond d’amertume que la dernière phrase ne suffit pas à effacer.

Néanmoins, le spectacle de ces deux humains empêtrés dans leur rancune et leur culpabilité a pour effet d’inciter le lecteur à ne surtout pas faire comme eux. N’oubliez pas de vivre! pourrait être la morale de l’histoire. Une phrase que j’affectionne particulièrement…

Merci à Muriel pour le prêt!

Les avis contrastés de Clara, Antigone, In Cold Blog, Sandrine, Brize, Sylire

06h41, Jean-Philippe Blondel, Buchet Chastel

Publicités

24 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Mon avis est proche du tien, une déception aussi.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sandrine : un roman qui ne fait pas l’unanimité…

  2. kathel2 dit :

    Je ne me suis pas senti vraiment proche des personnages non plus… Le trait est peut-être un peu forcé, pour chacun des deux portraits.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Kathel : oui, il y a de ça et ça rend la fin complètement improbable aussi…

  3. saxaoul dit :

    J’ai bien aimé même si je me suis sentie beaucoup moins proche des personnages que dans certains des autres romans de l’auteur.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Saxaoul : j’ai trouvé qu’il y avait une sorte de « démonstration » derrière tout cela. Ça m’a gênée.

  4. choupynette dit :

    beaucoup aimé pour ma part, même si je reconnais bien volontiers que ce ne sont pas des personnages particulièrement « aimables ».

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Choupynette : d’habitude, aimables ou pas, les personnages de Blondel me touchent mais là, je n’ai pas ressenti d’empathie. Du moins pas assez! 😉

  5. jerome dit :

    Je n’ai jamais lu cet auteur mais je crois que je ne commencerais pas avec ce titre-là.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Jérôme : le premier que j’ai lu de lui c’était Baby-sitter je crois. Et en jeunesse, il a quelques titres que j’aime beaucoup, notamment Brise-glace.

  6. anne7500 dit :

    Bon… eh bien je me ferai ma petite idée, il est dans le Prix Relay… pas grave si je n’aime pas, il n’y a pas de pression de lecture pour ce prix.

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Anne : j’attends ton avis alors!

  7. sylire dit :

    Ce n’est pas le meilleur Blondel, mais j’ai bien aimé !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Sylire : mince, j’ai oublié le lien vers ton billet… Je vais le rajouter.

  8. clara dit :

    Tu n’as pas été « embarquée »

  9. Brize dit :

    Une lecture que j’ai trouvée pesante…
    (et, ô miracle, ton site s’est ouvert directement : je vais moins hésiter à cliquer dans mon GR quand je vois un nouveau billet !)

  10. Mind The Gap dit :

    J’ai beaucoup Blondel et j’ai adoré son dernier livre au point de le lire 2 fois de suite. Du coup je me suis un peu lâché en le chroniquant…
    Pour moi l’identification aux personnages a certainement bien fonctionné.
    En plus il est très abordable comme personne…bon c’est sur si on aime son écriture, ça aide…

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Mind the Gap : mais comme je le dis, j’aime beaucoup l’homme et ce qu’il écrit, moi aussi. C’est juste que là, ça n’a pas marché.

  11. Jamais lu cet auteur non plus. Peut-être lire un autre roman de ce monsieur pour commencer ??

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Un autre endroit : oui, tu as le choix! Il en a écrit une dizaine je crois. Et comme on retrouve souvent les mêmes thèmes, tu peux piocher dedans, selon l’inspiration du moment. 🙂

  12. noukette dit :

    J’ai bien aimé moi… Bien plus que Et rester vivant !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Noukette : je ne peux pas comparer avec Et rester vivant parce que pas lu, notamment parce que les avis étaient très mitigés…

  13. lucie dit :

    moi qui aime l’amertume, j’ai été servie et j’ai adoré !

    1. Gwenaëlle dit :

      @ Lucie : je n’en doute pas!

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s