Accords parfaits

Je n’ai aimé qu’une seule femme dans ma vie : quand elle m’a quitté, je ne l’ai pas revue pendant seize ans.

Ainsi débute le roman de Daria Bignardi, Accords Parfaits.

9782365690805Arno est violoncelliste à la Scala, à Milan. Il a fini par épouser Sara, son amour de jeunesse, retrouvée après plusieurs années d’éloignement et cela fait treize ans qu’ils coulent ensemble des jours heureux. Enfin, heureux, il faut le dire vite… Depuis quelque temps, l’humeur de Sara a changé. Elle se plaint souvent, semble ne jamais être satisfaite, et se réfugie dans la solitude. Arno, qui a l’impression d’être un mari modèle, ne comprend pas les raisons de ce mal-être. Et il les comprend si peu que le jour où Sara le plante, quatre jours avant Noël avec les enfants et la fête à préparer, il croit qu’elle lui a fait une blague!

Passées la colère et l’indignation, Arno se met à la recherche de Sara. Il prend contact avec d’anciens amis, avec des membres de la famille perdus de vue. Il essaie de comprendre, et ce faisant, découvre une autre facette de sa femme, plus sombre, plus inquiétante.

« Accords parfaits » traite magnifiquement et en subtilité de l’amour et de la vie de couple. Derrière la mélodie, l’auteure traque les fausses notes, tous ces décalages minuscules en apparence, mais qui signifient beaucoup. Aucun manichéisme dans cette histoire, qui sait renouveler le genre. Arno n’a rien d’un salaud, mais a-t-il été vraiment le mari idéal qu’il imaginait être? Est-ce qu’aimer, c’est simplement être là comme le dit le personnage principal :

J’ai toujours été là. Ça fait trente ans que je suis là. Chaque jour. Depuis treize ans, je vis avec elle, je fais l’amour avec elle, je me dispute avec elle, je m’ennuie avec elle, je fais les comptes avec elle, je parle avec elle des enfants, de qui achète le pain, de qui va chercher le chat sur la terrasse avant de se coucher, je trouve des tampons usagés dans les toilettes, ses cheveux dans la douche, des ordures à côté de la poubelle parce qu’elle ne fait pas attention quand elle les jette… C’est ça, l’amour, Massimo : être là.

Au delà de l’amour et de la vie à deux, l’auteure aborde aussi les questions de l’amitié, des liens familiaux, de la fidélité. Les parents de Sara et d’Arno offrent d’autres versions de la vie de couple, où chacun a su trouver – ou pas – son équilibre. Les enfants, loin d’être déboussolés par ces changements, semblent en prendre leur parti et y trouver là matière à gagner en autonomie…

Bref, vous l’aurez compris, un roman italien (ce n’est pas tout à fait un hasard…) qui m’a vraiment emballée par sa finesse, sa manière originale de traiter un sujet qui nous touche tous, à plusieurs niveaux. Avec en prime une fin qui ouvre de belles perspectives, entre amour et lucidité…

Accords parfaits, Daria Bignardi, traduit de l’italien par Anaïs Bokobza, éditions Les Escales. 

Advertisements

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. sylire dit :

    Tiens, voilà qui attise ma curiosité…

    1. @ Sylire : tant mieux, parce qu’il est vraiment très bien ce livre. Un mot et il vient te rendre visite… 😉

  2. Nanou dit :

    Très tentant ! Dommage, il n’est pas encore à la médiathèque de ma ville.

    1. @ Nanou : j’espère qu’il le sera bientôt!

  3. ohoceane dit :

    Jolis thèmes qu’aborde ce roman. la fidélité en amitié, en amour, avec ce que cela suppose de changement et d’adaptation de soi, c’est très attirant.

    1. @ Océane : livre pris sur un coup de tête et qui est devenu un coup de cœur! 🙂

  4. Coco dit :

    J’ai tout simplement adoré ce livre, que d’émotion! 😉

    1. @ Coco : on est bien d’accord! 😀

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s