Crosswind – La croisée des vents

Le film de Martti Helde, réalisateur estonien, déstabilise le spectateur du XXIème siècle, formaté par la succession rapide des images, des intrigues haletantes et des mouvements de caméra qui suivent le ballet des corps. Ici, tout est figé dans un noir et blanc qui souligne les contrastes. Pour mettre en images le contenu des lettres d’Erna, une jeune femme déportée avec toute sa famille, comme dix mille autres estoniens en juin 1941 sur ordre de Staline, le réalisateur a choisi de figer le passé dans des tableaux vivants, parmi lesquels la caméra évolue lentement.

L’effet est étonnant, dérangeant. Et paradoxalement plus fort que si les scènes étaient jouées, revécues. Plus qu’un film, c’est une succession de clichés qui fixent dans la rétine du spectateur la souffrance, la perte, la peur, l’incompréhension. Parfois, ici et là, une paupière qui se ferme, le pan d’un manteau qui vole au vent, mais pour le reste, c’est une horrible fixité qui prédomine. Et la bande-son, pourtant minimaliste, exacerbe la tension née des images. Quelques bruits de pas et de verre qu’on casse dans une maison suffisent à évoquer le saccage de toute une vie…

Hommage aux victimes du stalinisme et choix esthétique radical, ce film qui détonne sur la production habituelle mérite vraiment d’être vu. Un premier long métrage, mais déjà une œuvre forte qui se dessine…

Advertisements

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. @sylire dit :

    L’extrait est saisissant. Je ne sais pas si l’occasion se présentera pour moi de le voir mais j’ai noté.

    1. @ Sylire : saisissant… c’est vraiment le mot qui convient!

  2. Aifelle dit :

    Je l’ai raté au cinéma, j’espère une diffusion sur Arte à l’avenir.

    1. @ Aifelle : oui, un film qui sort vraiment de l’ordinaire… Frappant!

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s