L’île du Serment

arton9931Le dernier roman de Peter May a pour décor l’île d’Entrée, dans l’archipel de la Madeleine, à l’est du Canada. Sur ce bout de terre battu par les vents et soumis au rude climat, où vivent quelques familles, d’origine écossaise pour la plupart, et où l’on parle anglais, un crime est commis. James Cowell, enrichi par le commerce du homard, est poignardé, et sa femme Kirsty, qui prétend avoir été agressée par le tueur, est en réalité la principale suspecte.

Une équipe de police est dépêchée sur place. Parmi les enquêteurs, Sime Mackenzie est le seul à douter de la culpabilité de Kirsty Cowell. Est-ce dû à l’impression étrange qui l’a saisi, lors de leur première rencontre, de l’avoir déjà vue quelque part? Mal à l’aise dans cette équipe où travaille aussi Marie-Ange, son ex-femme, miné par l’insomnie, Sime se met alors à faire d’étranges rêves mettant en scène son aïeul, qui a fui l’île de Lewis dans les années 1850, au moment de la famine de la pomme de terre.

Si le roman de Peter May a tout de l’intrigue policière classique, il est considérablement enrichi par une deuxième histoire qui se superpose à la première, et plonge le lecteur dans l’Ecosse du milieu du XIXème siècle, à l’époque où les grands propriétaires terriens n’hésitaient pas à affamer la population, à brûler les maisons des rebelles et à les déporter vers le Nouveau Monde. Cette double intrigue, magnifiquement racontée, peuplée de personnages très réussis, richement documentée, tient le lecteur en haleine sur quatre cents pages qui se lisent presque d’une traite. Un excellent roman!

L’île du Serment, Peter May, Editions du Rouergue.

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Aifelle dit :

    Lecture prévue 🙂 j’avais déjà beaucoup apprécié sa trilogie sur l’île de Lewis.

    1. @ Aifelle : je l’ai trouvé très réussi, ce roman. Vraiment! Une excellente lecture…

  2. sylire dit :

    Il faut vraiment que je découvre cet auteur. L’aspect historique pourrait me plaire et l’Ecosse en arrière plan me va tout à fait.

    1. @ Sylire : et toi qui n’es pas trop « polar », tu seras ravie de voir qu’il n’y a pas de violence gratuite…

  3. Yv dit :

    Il y a longtemps, je m’étais dire que je devais lire cet auteur, et puis, j’ai oublié…

    1. @ Yv : d’où la nécessité d’une petite piqûre de rappel! 🙂

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s