Ralentir

J’ai dix ans. Je dois prendre le métro pour me rendre à l’école. Je suis en retard. Je descends sur le quai, une rame est là, sonnerie retentissante pour annoncer la fermeture des portes. Autour de moi, tout le monde se met à courir. Je continue à marcher, tranquillement. Je suis en retard. Je le sais. Et alors? Je prendrai le métro suivant. Parce qu’être en retard, c’est une sorte d’école buissonnière de quelques minutes, et que je ne vais pas me priver de ce plaisir-là! Un peu de temps volé à la routine des jours. Quelques moments rien qu’à soi, et tant pis s’il faut en payer le prix en remontrances diverses et salées.

Aujourd’hui, j’ai tout autour de moi des exemples de personnes qui n’en finissent pas de courir. Leur vie se joue contre la montre. Ma sœur me confiait récemment qu’elle travaillait tellement qu’elle en oubliait de boire! Mon médecin préféré a si souvent sauté des repas pour répondre à l’afflux de patients aux urgences qu’il a fini par s’en rendre malade. Ainsi, il me semble qu’indéfiniment la scène se répète : stridulente sonnerie des jours, et tout le monde qui se précipite, plus vite, plus vite, on perd du temps, là… sous l’injonction intérieure d’un coach particulièrement tyrannique.

Alors évidemment, quand j’ai vu ce titre « Ralentir, pour mieux vivre dans ce monde qui s’emballe« , j’ai pensé à vous, pas à moi. A vous tous qui vivez pied au plancher, négociant des virages de plus en plus serrés, entre vie professionnelle, vie de famille, vie pour soi…

Laurence Roux-Fouillet est sophrologue-relaxologue. Paradoxalement, c’est ce projet de livre qui l’a aidée, elle aussi, à ralentir. Hyperactive à l’agenda débordant, elle confesse avoir mené de front de nombreuses activités.

J’ai choisi toutes les activités qui me débordent, et les contraintes qui les accompagnent, comme un esclave choisirait son maître. Des évènements récents de ma vie m’ont amenée à m’interroger : ces choix sont-ils réellement mes choix? Est-ce que je les suis par devoir, abnégation, envie, habitude ou facilité? Est-ce que j’en éprouve encore du plaisir?

imgres-1Après avoir dressé le bilan de notre société hyper-connectée, hyper-exigeante, hyper-rapide, mais aussi hyper-épuisée, elle propose une réflexion sur les petits et grands arrangements possibles pour ralentir et vivre mieux, voire plus intensément. Respiration, pleine conscience, lâcher-prise, modération, consommation différente : diverses approches sont abordées, de manière directe et pragmatique. Pas de grand discours, ce livre se veut un outil d’aide pour adopter la « slow attitude ». Astuces, exercices, pistes de réflexion… si vous souhaitez vraiment retrouver un peu de temps pour vous, cet ouvrage peut vous aider.

Et quand vous aurez (re-)pris quelques bonnes et saines habitudes, renoué avec le plaisir de ne rien faire et d’avoir les doigts de pieds en éventail, vous aurez peut-être envie de vous plonger dans une réflexion plus approfondie sur les raisons qui poussent une société à cravacher sans relâche ses citoyens pour qu’ils aillent toujours plus loin, plus haut, plus vite, plus fort… Oui, c’est vrai, ça, pourquoi donc?

Ralentir, pour mieux vivre dans ce monde qui s’emballe, Laurence Roux-Fouillet, Ixelles Editions. 

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. sylire dit :

    Parfois ça ne me ferait pas de mal de ralentir même si je n’en suis pas encore (enfin je crois) au stade de ta soeur… 😉

    1. Oui, j’ai pensé à toi aussi en lisant ça… 😉

  2. keisha41 dit :

    Tiens, le petit escargot… Hé oui, ralentir, pourquoi on court comme ça?

    1. Question vitale qu’on devrait tous se poser chaque matin… 🙂

  3. Martine dit :

    Bonne promenade! Et merci pour ce conseil à suivre… évidemment!

    1. @ Martine : ça ne peut pas faire de mal… 🙂

  4. Océane dit :

    J’ai commencé à ralentir il y a quelques mois, on s’y fait 🙂

    1. @ Océane : oui, je crois qu’on s’y fait bien! 🙂

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s