Wild Idea

Dan O’Brien, né en 1947 aux Etats-Unis est un fervent défenseur du grand Ouest américain. Fauconnier, écrivain, il raconte dans Wild Idea comment il a réintroduit des bisons en liberté dans les plaines du Dakota du sud. Tout ça à cause de quelques brins d’herbe…

Dévastées par la culture intensive des fermiers, de nombreuses espèces de plantes de la Prairie ont, en effet, presque disparu, de même que les bisons, quand  l’auteur se met en tête de réintroduire les unes et les autres, puisque dans l’écosystème, tout est lié. Replanter les herbes endémiques, réintroduire ceux qui les brouteront et peu à peu, rendre au paysage son aspect originel… voilà l’ampleur du défit que Dan se lance. Il sera aidé par le vieil Erney, ami de longue date, et par Jill, une restauratrice qui deviendra sa femme.

imgresBien sûr, dit comme ça, le pitch de ce livre semble bien moins passionnant qu’une histoire de jeune greluche dévergondée par un DRH pervers, mais curieusement, une fois entamé, on ne lâche plus cette Wild Idea, tant Dan O’Brien met d’enthousiasme et d’humour à nous raconter ses mésaventures dans le dédale de l’administration américaine ou dans la gestion technique des carcasses de bisons (puisque le but est quand même de vendre la viande incomparable de ces bêtes). Vie professionnelle et vie privée sont intimement liées, et rapidement, on s’attache aux membres de cette famille élargie qui ne ménage pas ses efforts pour faire aboutir un rêve : vivre en harmonie avec une nature sauvage, et rarement complaisante d’ailleurs…

Une lecture vraiment passionnante et hautement instructive, qui donne très envie d’aller rendre visite à Jill et Dan, au Cheyenne River Ranch, pour découvrir aussi ces bisons disséminés dans les hautes herbes… Sans oublier les chiens de prairie!

Wild Idea, Dan O’Brien, Au diable vauvert. 

Les avis de Brize et de Keisha, aussi enthousiastes que moi…

Buffalo-on-Prairie-Dog-Town-rswm

Crédit Photo ©  Wild Idea

Advertisements

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Aifelle dit :

    Déjà vu chez les copines 😉 Je vais attendre le poche ou avec un peu de chance, la bibliothèque.

    1. @ Aifelle : oui, je vois la copine en question, grande amatrice de nature writing, non? 😉

  2. sylire dit :

    Tu m’en as parlé de vive voix et avec le billet en sus, je suis top motivée pour le lire !

    1. @ Sylire : et en plus, le temps s’y prête! 😉

  3. keisha41 dit :

    C’est bien tout ça, mais i l te faut lire les autres bouquins de O’Brien (et jette à la mer ces fifty shades, nan mais quoi)

    1. @ Keisha : oui, j’ai bien envie de poursuivre l’aventure avec Dan… (je n’ai pas et n’aurai jamais ce répugnant ouvrage que tu cites, c’était juste un exemple… 😉 )

      1. keisha41 dit :

        Même pas le tome 4 qui sort actuellement? ^_^(je me doute bien que tu vas l’éviter)

      2. @ Keisha : non… en fait, regarder les joggeurs de bon matin suffit parfois à alimenter mes fantasmes… Je ne suis pas très compliquée! 😉

  4. Yv dit :

    En voilà une lecture qu’elle a l’air intéressante et pas vide

    1. @ Yv : intéressante et pleine de vent, de neige, de l’odeur des bisons, des chiens après la chasse, de l’humanité qui ne craint pas de mouiller sa chemise pour faire vivre son rêve…

  5. krolfranca dit :

    Je l’avais déjà noté chez Keisha. Je ne peux que le renoter !

    1. Ah oui, non seulement il faut le noter, mais il faut le découvrir au plus vite! 😀

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s