La dernière réunion des filles de la station service

imgres-1Sookie vit à Point Clear, en Alabama. Elle n’a pas encore atteint la soixantaine et vient de marier la dernière de ses trois filles. Elle espère donc avoir désormais un peu de temps pour s’occuper d’elle et de son mari Earle, si toutefois, sa mère, la terrible Lenore (88 ans) la laisse souffler un peu.

Mais ce n’est pas la vieille femme qui va bouleverser la vie de Sookie : c’est une lettre. Une lettre dont le contenu, à peine croyable, va faire voler en éclats tout ce en quoi elle croyait, y compris la relation avec sa mère. Afin de comprendre quelles sont vraiment ses origines, Sookie va se pencher sur le destin incroyable d’une fratrie d’origine polonaise, qui vivait dans le Wisconsin dans les années 40.

Reçu par l’intermédiaire de Stéphie et des éditions du Cherche-Midi, ce livre a su me conquérir. Les premières pages, laissant apparaitre une Sookie obsédée par la nourriture qu’elle donne aux oiseaux de son jardin et totalement soumise aux diktats de sa mère, m’avaient laissé craindre le pire. Mais très vite l’histoire prend un côté mystérieux et la mise en parallèle de la vie de Sookie et des sœurs Jurdabralinski donne au récit un réel dynamisme qui emporte le lecteur.

Au final, une bonne surprise et une agréable lecture qui, non contente de divertir, apporte aussi de nombreuses informations sur la vie aux Etats-Unis dans les années 40, et pose l’incontournable question de l’identité.

La dernière réunion des filles de la station service, Fannie Flagg, Le Cherche-Midi

Advertisements

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. keisha41 dit :

    Très bien, ton billet. Perso j’ai appris plein de choses sur ce femmes durant la guerre de 40.

    1. @ Keisha : oui, c’était bien documenté et passionnant! Les filles de la station service sont de sacrés numéros! 🙂

  2. Aifelle dit :

    Je note donc. J’avais beaucoup aimé « Beignets de tomates vertes »

    1. @ Aifelle : je ne l’ai pas lu, mais j’ai bien envie, maitenant. Par contre, je crois que j’avais vu le film, mais zéro souvenir…

  3. anne7500 dit :

    Beignets de tomates vertes traîne dans ma PAL (nondidju, si je puis me permettre !)

    1. @ Anne : ne laisse pas trainer trop longtemps, ça moisit les beignets! 😉

  4. Tiens, il a l’air sympa ce roman! Le titre est original à priori

    1. @ Claudialucia : oui, un bon gros roman, divertissant et intéressant, qui se penche sur un aspect de la guerre rarement évoqué. Il pourrait te plaire.

  5. sylire dit :

    Plusieurs filles de mon comité de lecture l’ont lu et aimé. J’ai envie de découvrir la plume de l’auteure mais comme j’ai « les beignets de tomates vertes » dans ma PAL (un de ses précédents romans) la logique voudrait que je commence par celui-là…

    1. @ Sylire : mais enfin Sylire, tu es une femme, tu n’as pas à être logique! ;-))))

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s