La dictature des ronces

imgresSainte Pélagie est une île très étrange, et quand le narrateur y débarque pour occuper le temps d’un été la maison de son ami Henry, prendre soin du chien et du jardin, il n’a aucune idée de ce qui l’attend. Les saisons y semblent déréglées, la bibliothécaire n’a que des livres tristes à conseiller… Bref, rien ne tourne vraiment rond sur ce petit bout de terre perdu au milieu des eaux. Mais curieusement, de rencontre en découverte, l’homme s’attache à l’île et à ses curieux habitants…

Ce qui fait tout le charme de ce roman décalé, c’est sa douce loufoquerie qui oscille entre humour salé et poésie brumeuse. Les pages se tournent presque toutes seules, dressant la carte d’un pays dessiné par un enfant qui aurait fini en cachette les verres de ses parents. On sourit, on ricane, on se laisse charmer. C’est sans doute inconsistant, comme les brumes qui enveloppent parfois Sainte-Pélagie, mais aussi d’une séduisante étrangeté dans un paysage littéraire parfois un peu trop sérieux.

Un roman pour les rêveurs intrépides, les indolents téméraires et les poètes dresseurs d’étoiles filantes…

La dictature des ronces, Guillaume Siaudeau, Alma éditeur

C’est Aifelle qui a su me donner envie de « braver » cette Dictature des Ronces… Séverine en avait joliment parlé aussi.

Advertisements

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. jerome dit :

    Je n’ai pas trouvé cela inconsistant, je me suis laissé bercer de bout en bout par cette douce loufoquerie.

    1. @ Jérôme : je ne prenais pas « inconsistant » dans un sens négatif… mais plutôt pour traduire cette idée de livre barbe à papa, fait de sucre filé…

  2. anne7500 dit :

    Je me classerais bien dans les indolents téméraires 😉 J’ai beaucoup aimé ce roman qui donne le sourire, un sourire qui aide à braver la grisaille du monde.

    1. @ Anne : il y a des images qui m’ont beaucoup plu!

  3. aifelle dit :

    C’est un inconsistant qui a beaucoup de charme ! et je dirais plutôt des petits riens, mais de ceux qui tissent une vie en profondeur.

    1. @ Aifelle : c’est une douce fantaisie, en effet… Inconsistant n’était pas pris dans un sens négatif, plutôt comme quelque chose de mobile et d’ondoyant… Une histoire à mille facettes.

  4. keisha41 dit :

    Curieusement, ma bibli n’a que le précédent (tarte aux pommes) grrr!

    1. @ Keisha : et moi, c’est justement celui que je n’ai pas lu! 🙂

  5. noukette dit :

    Fichtrement tentant !

    1. @ Noukette : poésie + fantaisie + imaginaire = tiercé gagnant! 😉

  6. lorouge dit :

    Poésie et fantasie ?!! Voilà qui devrait m’aller tout à fait :0)

    1. @ L’or Rouge : oui, c’est un beau mélange!

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s