Des garçons bien élevés

9782732475141Nouveau venu sur la scène du polar britannique, Tony Parsons nous plonge d’emblée dans une histoire captivante.

Tout commence dans une école privée où les garçons sont envoyés très tôt en internat, et appelés à occuper plus tard de hautes fonctions dans l’armée, la politique ou la banque. On assiste dès les premières pages à une scène assez violente qui indique qu’il y a sans doute quelque chose de pourri à Potter’s Field (du nom de cette école fondée par Henri VIII).

Vingt ans plus tard, un tueur en série s’en prend à diverses personnes en leur ouvrant la gorge. Le seul point commun entre les victimes : elles ont toutes été élèves à Potter’s Field. C’est Max Wolfe qui est chargé de l’enquête. Flic atypique, élevant seul sa fille de cinq ans, aimant les chiens, pratiquant la boxe et adepte de méthodes pas toujours réglementaires : la personnalité de ce policier donne beaucoup d’épaisseur à l’histoire. Mais les autres personnages sont tout aussi bien étudiés.

Tony Parsons frappe fort sur cette société de privilégiés qui, dès le plus jeune âge, vit selon ses propres règles. L’intrigue est bien menée et tous les ingrédients réunis pour faire monter le taux d’adrénaline du lecteur. Un roman policier de très bonne facture, où tout n’est pas noir, tout n’est pas sang… (Quant au blanc virginal, comme le prouve l’éloquente couverture, il y a bien longtemps qu’on n’en parle plus!). L’entamer, c’est risquer de ne plus pouvoir le lâcher…

Il parait qu’un second roman mettant en scène Max Wolfe est paru en Angleterre. J’espère le trouver en France très bientôt, car un flic qui sait être attachant sans être ni alcoolique ni déprimé, ça ne court plus les rues…

Des garçons bien élevés, Tony Parsons, Editions de la Martinière.

Advertisements

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Sandrine dit :

    Jamais entendu parler de ce roman, donc merci beaucoup car il semble bien tentant.

    1. @ Sandrine : un polar plein de qualités, en effet! 🙂

  2. manika27 dit :

    Je note je note ….

    1. @ Manika : une belle surprise, vraiment. J’espère qu’il te plaira si tu le lis.

  3. sylire dit :

    Ce roman n’a pas grand chose pour me tenter sinon ton avis. La couverture me rebute tout comme le résumé. Les histoires de tueurs en série me font fuir. Bon, comme je l’ai reçu et devant ton enthousiasme, je tenterai tout de même.

    1. @ Sylire : la couverture est en accord avec le fond du roman. Quant au tueur en série, il est est surtout un prétexte à parler d’une partie de la société britannique, toujours drapée dans ses privilèges, tandis que le monde s’écroule tout autour… et à faire connaissance avec un enquêteur intéressant.

  4. aifelle dit :

    Je note tout de suite ! un enquêteur équilibré qui n’est pas imbibé du matin au soir, ça ne se refuse pas 🙂

    1. @ Aifelle : j’ai pensé à toi en précisant cela! 🙂

  5. valmleslivres dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est très réussi.

    1. @ Valmleslivres : Tu as fait un billet? Je vais aller voir.

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s