Le prix des âmes

D’Emmanuelle Pol, j’avais déjà lu un recueil de nouvelles – La douceur du corset – qui m’avait bien plu. C’est donc en toute confiance que je me suis laissée embarquer par ce Prix des âmes.

imgresLucie, divorcée, essaie de reconstruire sa vie. Un jour, son employeur lui demande de prendre en charge un gros client durant une soirée. Peu farouche et grisée par les bons vins bus en compagnie de Mr B, la jeune femme accepte de monter dans sa chambre d’hôtel. Avant qu’elle ne le quitte, l’homme lui donne une belle liasse de billets. D’abord affreusement vexée d’avoir été prise pour une prostituée, Lucile finit par être troublée puis curieuse. C’est donc si facile? Elle devient alors une « occasionnelle »: l’argent ainsi gagné lui permet de doubler son salaire et elle n’éprouve ni honte ni remords.

Au même moment, elle décide d’entamer une psychanalyse. Le docteur qui la suit est un homme qui approche de la retraite et a derrière lui une longue expérience de l’âme humaine. Pourtant, lorsqu’il apprend l’activité parallèle de sa jeune patiente, il est bouleversé. A la fois curieux et inquiet, il est tenté de poser des questions à Lucile, mais se retient, ne voulant pas sortir de son rôle. Cette découverte l’amène à revoir tout son parcours et à questionner sa propre efficacité…

Dans un style incisif et sobre, Emmanuelle Pol s’amuse à croiser les points de vue, entre un homme plein de scrupules et une femme qui en a beaucoup moins. Elle aborde de front ces deux sujets qui mènent le monde : le sexe et l’argent. Et n’hésite pas à tailler dans le vif d’une société hypocrite où il importe avant tout de préserver les apparences. Même si en définitive, rien ne parvient à cacher l’immense et inévitable solitude des uns et des autres.  Une réflexion très intéressante et des personnages sensibles, très humains. Un roman accrocheur, qui, une fois refermé, laisse longtemps songeur…

Comme elle riait de sa naïveté maintenant! Ce n’était donc que ça, le fameux secret? Jouer le jeu? Manipuler? Oui, comme ils avaient envie qu’on les manipule, ces hommes. Et pas seulement leur queue, mais leur esprit aussi. Car ils avaient beau passer à la caisse, c’est qu’ils y tenaient, ces messieurs, au simulacre de parade amoureuse. Aux regards, aux frôlements, aux gloussements et aux flatteries. C’était à se demander parfois si ce n’est pas pour ça qu’ils payaient. Tous, même les plus intelligents, même ceux qui avaient tout pour plaire et dont elle se demandait ce qu’ils cherchaient dans une rencontre tarifée, comme ils l’espéraient, comme ils l’attendaient, comme ils la voulaient, l’éternelle comédie de la séduction!

Le prix des âmes, Emmanuelle Pol, éditions Finitude.

Un autre avis : L’ivre de lire

Advertisements

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. aifelle dit :

    C’est la confrontation entre les deux personnages qui doit être intéressante. L’extrait me plaît bien, c’est noté.

    1. @ Aifelle : une maison d’édition discrète, une auteure pas vraiment connue, mais les deux méritent vraiment le détour!

  2. Asphodèle dit :

    Pas mal du tout l’extrait et ce que tu en dis ! Je note aussi ! 😉

    1. @ Asphodèle : ah, tant mieux! 🙂

  3. sylire dit :

    Assez original, comme sujet… Je ne me souviens pas avoir lu une histoire de ce genre.

    1. J’ai été tout de suite ferrée… Je te le recommande, les thèmes abordés sont très intéressants.

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s