Le festin des fauves

La société française est une vieille bagnole épuisée qui sort de route en pleine montagne. Sur son élan, elle continue d’avancer au-dessus du vide. Judex pourrait être le début de sa chute…

Panique dans les plus hautes sphères politico-financières françaises : un homme qui signe sous le nom de Judex a décidé de mettre à bas ces puissants qui captent les richesses au détriment du plus grand nombre et accaparent tous les pouvoirs.

Cela commence avec la mort spectaculaire d’Arnaud Delaunay, lors de la soirée libertine qu’il organise chaque année pour amuser tout ce que le pays compte de personnes influentes.

128884_couverture_Hres_0Le commandant Rossi est chargé de démasquer Judex. Pris entre les logiques d’organisation des différents services de police, le pouvoir paniqué par ces meurtres, et le risque de voir la situation échapper complètement à ceux qui tentent à tout prix de contenir le scandale, il cherche à remonter la piste d’un homme qui mêle habilement ruses éprouvées et techniques les plus modernes de lutte contre l’establishment.

Le roman de Dominique Maisons est de ceux qu’on entame et qu’on ne lâche plus. L’auteur mêle habilement les différents fils de ses intrigues : les meurtres soigneusement planifiés par Judex, Lucy la maîtresse SM à la recherche de sa compagne disparue, les frères brésiliens prêts à tout pour récupérer d’intrigantes urnes funéraires. Captif, le lecteur suit pas à pas le déroulement de l’enquête et les actions des différents protagonistes.

Bien écrit, remarquablement construit, « Le festin des fauves » est aussi une critique féroce d’un système de police qui ne consent plus qu’à assurer sa propre survie en protégeant les puissants sous un vernis démocratique qui ne trompe plus personne.

Du grand polar!

Le festin des fauves, Dominique Maisons, éditions La Martinière

Advertisements

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Yv dit :

    Lorsque j’ai vu le nom de l’auteur je me suis souvenu que j’avais déjà lu un polar de lui et qu’il m’avait plu, je suis retourné voir sur le blog (les index, c’est pratique) et j’ai lu Le psychopompe qui m’avait carrément emballé

    1. @ Yv : celui-ci est excellent aussi! Je lirai sans doute le premier… un jour! 😉

  2. manika27 dit :

    Du grand polar … vite je note !

    1. @ Manika : on présente l’auteur comme la relève du polar français, et je crois que ça n’est vraiment pas usurpé!

  3. aifelle dit :

    Il y a l’air d’y avoir du fond, en plus du grand polar dis-tu .. c’est noté.

    1. Je pense qu’il te plairait!

  4. Sandrine dit :

    Tiens, Judex, ça me fait penser à un vieux film de Franju, me demande s’il y a un rapport…

    1. @ Sandrine : oui, bien sûr! Mais chut, il ne faut pas tout dévoiler… 🙂

  5. sylire dit :

    Pas trop mon genre de bouquin à priori mais bon, un polar de temps en temps pourquoi pas.

    1. @ Sylire : là, c’est du très bon! 😉

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s