Aux petits mots les grands remèdes

Les livres peuvent-ils nous soigner? C’est ce que croit Alex, qui est allé au Canada décrocher son diplôme de bibliothérapeute avant de revenir exercer en France, où ce métier est encore mal connu. Il suit trois personnes : Yann, un jeune homme défiguré par un accident de voiture et qui s’est extrait du monde et n’accepte plus que la compagnie, parfois étouffante, de sa mère ; Anthony Polstra, star du football qui réfléchit à son avenir ; et Robert Chapman, commercial au bord du burn-out.

A chacun, il propose des lectures à même de les amener à réfléchir à leurs actes et au sens de leur vie. La situation progresse pour ses patients, mais par forcément pour Alex, mal remis d’une histoire d’amour apparemment terminée avec Mélanie. Celle-ci ne supportait plus, en effet, la passion dévorante de son fiancé pour les livres et a décidé, un jour comme un autre, de retourner vivre chez ses parents. Alex ne s’en remet pas, livres ou pas livres pour l’épauler…

Si j’ai suivi avec enthousiasme l’histoire à ses débuts, j’ai peu à peu décroché. Personnage principal insaisissable, patients dont les thérapies s’interrompent en laissant le lecteur sur sa faim, péripéties difficilement crédibles, chemins qui n’aboutissent nulle part… ce roman finit par avoir un goût d’inachevé. Comme si l’auteur lui-même s’était lassé de l’univers qu’il avait créé. Dommage, parce que l’idée de départ était originale et intéressante… Restent les références aux auteurs qui donneront sans doute à certains l’envie de se replonger dans les classiques.

Aux petits mots les grands remèdes, Michaël Uras, éditions Préludes.

Advertisements

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. aifelle dit :

    Aïe, j’en suis aux trois/quarts, à suivre …

    1. Gwenaëlle dit :

      Je suis curieuse de lire ton avis!

  2. Yv dit :

    Lu et apprécié plus que toi, je n’ai pas ressenti ce décrochage, je me sis laissé gentiment embarquer jusqu’au bout

    1. Gwenaëlle dit :

      Tant mieux, c’est toujours plus agréable d’apprécier une lecture que de rester en dehors…

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s