L’envie

J’avais repéré distraitement ce livre de Sophie Fontanel à sa sortie, mais sans aller jusqu’à le lire. Aujourd’hui, en tant que femme et militante au Planning Familial, je m’intéresse de plus près à toutes les questions qui concernent les  femmes et la sexualité. C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de lire ce récit qui traite de l’abstinence sexuelle.

downloadLa narratrice, lasse d’être « prise et secouée » par les hommes, sent son corps se fermer et comprend qu’il est temps de faire une pause. Sans amour physique, sans amant, bref charnellement loin des hommes. Chroniqueuse au magazine Elle, entourée d’une noria d’amis, plus ou moins excentriques mais tous très parisiens et fashion, Sophie Fontanel entreprend courageusement d’évoquer cette traversée du désert sensuel à ceux qu’elle côtoie. Elle s’étonne de leur insistance à la faire renoncer à son vœu provisoire de chasteté, alors qu’eux-mêmes traversent les quarantièmes rugissants de l’amour.

Ce livre m’a paru bien léger et bien creux. Il oscille entre satire sociale et confession intime, sans jamais choisir son camp. On demeure dans l’évocation et la superficialité. Des vraies raisons de l’auteure pour ce mode de vie, on en saura peu. Récit tellement pudique qu’on sort de cette lecture sans avoir ni appris ni compris. Présenté comme la provocation suprême, ce refus de relations physiques demeure bien timide dans cette narration qui ne fait qu’effleurer le sujet. En comparaison, le livre de Pia Petersen sur le refus du mariage et de l’enfantement – Instinct primaire – m’avait paru bien plus percutant.

Les avis mitigés d’Aifelle, de Sylire, et de Liliba.

L’envie, Sophie Fontanel, Robert Laffont

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. keisha41 dit :

    Je l’ai lu aussi (t’inquiète, avec l’ancien blog) et zieute son nouveau, où elle découvre que le cheveu gris ou blanc, c’est pas mal (il y a belle lurette que je le sais ^_^)
    Faut noter Instinct primaire, quoi?

    1. Gwenaëlle dit :

      Ah ben zut, j’ai raté ton billet. Bien sur les cheveux gris blancs, c’est chouette! C’est pas moi qui vais dire le contraire vu que je ne teins jamais les miens… 😜 Mais de là à en faire un livre???

  2. aifelle dit :

    Bien creux, tu as raison ; il ne m’a d’ailleurs laissé aucun souvenir alors que j’avais aimé « grandir ». Quant au dernier, je le lirai peut-être, si je le trouve en bibliothèque.

    1. Gwenaëlle dit :

      Ça ne m’étonne pas. Lu il y a quelques jours, il est déjà en train de disparaitre dans les limbes de ma mémoire.

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s