Dans la forêt de Hokkaïdo

Sur l’île japonaise de Hokkaïdo, à la lisière d’une forêt immense, des parents au bord de la crise de nerfs crient et ouvrent la portière. L’enfant descend et voit la voiture repartir sans lui. Il est seul et abandonné. Très vite, les bois environnants absorbent ses pas et sa détresse.

20170528_155953.jpg

Tel est l’essence du cauchemar qui éveille Julie brutalement. Pendant quelques minutes, dans ce rêve si atroce qu’elle a hurlé, elle a été ce petit garçon perdu et seul. Quand le songe se reproduit, la jeune fille comprend qu’il s’agit peut-être d’autre chose que des divagations dues au sommeil paradoxal. Un lien puissant la relie à un enfant japonais vraiment perdu dans une forêt hostile. Et à travers ses rêves, elle peut l’aider, le guider, lui suggérer certaines décisions à même de l’aider à survivre.

Dans le même temps, la famille de Julie s’implique fortement auprès de migrants que les autorités menacent de déloger du local où ils ont trouvé refuge. Troublée par la fièvre et les rêves qui captent une grande part de son énergie, Julie fait la connaissance de trois jeunes érythréens qui ne sont peut-être pas si étrangers qu’ils le paraissent.

downloadDans ce roman captivant, Eric Pessan glisse un peu de surnaturel, voire de l’extra-sensoriel pour mieux s’emparer du thème de l’Autre. Comment le connaître? Comment le comprendre? Comment se « mettre à sa place »? J’ai trouvé que cet aspect-là du récit pouvait aussi amener le lecteur à s’interroger sur ce qui relève de la spiritualité, et qui est bien absent des savoirs que l’on cherche à transmettre aux jeunes. Ce sont les liens qui nous relient tous les uns aux autres, et à notre environnement, que l’auteur souligne à travers les rêves de Julie.

Une histoire pour cesser de croire que l’on est seul au monde…  Un roman puissant que j’ai découvert grâce à Noukette et à Jérôme.

Dans la forêt de Hokkaïdo, Eric Pessan, L’école des Loisirs. 

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. anne7500 dit :

    Ah comme tu rends bien toute l’atmosphère et la thématique profonde de ce roman ! Je l’ai beaucoup aimé aussi.

    1. Gwenaëlle dit :

      Merci! Ah zut, je suis passée à côté de ton billet, je crois. Je vais aller le lire.

  2. aifelle dit :

    Il m’intrigue et me tente fort ce roman.

  3. noukette dit :

    Il est incroyable ce roman, je suis ravie que tu l’aies tant aimé !

    1. Gwenaëlle dit :

      Oui, et c’est vraiment grâce à ton billet!

Répondre à Gwenaëlle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s