16 Nuances de première fois

Depuis que je milite au Planning Familial et participe à des interventions auprès des collégiens et des lycéens, j’ai eu l’occasion de constater que ce n’est pas parce que l’information est disponible sur internet, que la pornographie est en quasi self-service et que l’on nous ressasse à longueur de journée que nous sommes des individus libres et égaux que la question de la sexualité s’est simplifiée. Au contraire.

La question de la « première fois » occupe une place de choix parmi les demandes des jeunes. En classe, quand on commence à parler préservatifs et contraception, les garçons fanfaronnent, les filles se murmurent des trucs à l’oreille. On a un clitoris en 3D qu’on propose de leur faire passer. Ils se le refilent à toute vitesse comme une patate chaude… Bref, s’ils sont presque incollables sur les MST et les moyens de s’en protéger, la question du plaisir, de l’amour, de la sensualité leur fait encore monter le rouge aux joues. Autrement dit, la question est d’importance et toujours d’actualité!

downloadC’est là qu’un recueil comme ces 16 nuances de première fois peut relever de la lecture salutaire pour ces jeunes qui ne savent pas forcément à quel sein se vouer. Les auteurs qui se sont retrouvés pour évoquer, chacun à leur manière, une première relation sexuelle offrent un éventail de situations intéressantes : quand ça se passe bien, quand ça se passe mal, quand ça arrive par surprise, quand il s’agit d’un plan à trois ou de deux garçons qui se trouvent du bout des doigts, quand ça se passe comme dans un conte de fées ou dans un futur très lointain… Au delà de la variété des situations – qui permet de voir qu’il n’y a pas un scénario mais une multitudes de possibles – les auteurs abordent avec humour ou avec sérieux, avec fantaisie et brio, les questions qui traversent notre société : le consentement, l’amour, le viol, la liberté, le choix, la répression, la différence…

J’ai fait l’amour. Je n’ai pas honte. La chair n’est pas triste. C’était bon. Je sais que Carole et moi, ça va s’arrêter là. Juste le désir à un moment. Quelque chose d’énorme qui monte. Une grande vague. Nos deux corps pour une seule fois. Carole. Ma première fois.

Au final, un recueil de nouvelles de haute volée, qui se lit d’une traite ou pas. Qui se relit, se passe, s’échange aussi. Enfin, je l’espère! Ce qui est certain, c’est que j’en parlerai autour de moi.

Un des fantasmes majeurs de l’ado hétéro de base est de faire l’amour avec deux filles, en même temps. Et même si l’ado hétéro est conscient de l’énergie que demande ce genre d’exercice, il s’en fout, il en a envie. Il est souvent un peu con, l’ado hétéro. Moi le premier.

A lire aussi : le billet de Noukette qui m’a permis de repérer ce titre et celui de Manu Causse, qui explique, à sa façon, comment l’idée de ce recueil a germé…

16 nuances de première fois,

avec par ordre alphabétique Gilles Abier, Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Benoît Broyart, Manu Causse, Axl Cendres, Cécile Chartre, Rachel Corenblit, Antoine Dole, Chrysostome Gourio, Driss Lange, Taï Marc Le Tanh, Hélène Rice, Arnaud Tiercelin, Emmanuelle Urien et Séverine Vidal.

Editions Eyrolles

Publicités

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jerome dit :

    Un superbe recueil, oui. C’est d’une grande variété et d’une grande richesse.

    1. Gwenaëlle dit :

      Une preuve de plus du dynamisme de la littérature jeunesse.

  2. manika27 dit :

    pas entendu parlé mais bien tentée … et comme je ne crois pas encore être passé par là je te souhaite une belle année 2018 ! pleine de riches lectures… entre autres.

    1. Gwenaëlle dit :

      À toi aussi, une très belle année Manika ! Oui, ce recueil est vraiment chouette!

  3. aifelle dit :

    Remettre du sentiment et de l’émotion dans tout ce flux de sexualité brute que les jeunes reçoivent aujourd’hui, ce n’est sûrement pas du luxe !

    1. Gwenaëlle dit :

      Malgré tout, ils espèrent tous l’Amour, tu sais… 😀

  4. sylire dit :

    J’aurais bien aimé qu’il existe ce genre de bouquins quand j’étais ado.

    1. Gwenaëlle dit :

      Moi aussi! C’est vrai que ces vingt dernières années, la littérature jeunesse et ado s’est considérablement étendue. On ne va pas s’en plaindre!

  5. noukette dit :

    Salutaire ce genre de recueil oui…! Ça manquait !

    1. Gwenaëlle dit :

      Il faut suggérer aux auteurs un volume 2! 😉

Votre mot à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s