Marguerite n’aime pas ses fesses

Marguerite est un peu comme un manuel de développement personnel qui aurait mal tourné : elle est gentille au point d’être aveugle, serviable jusqu’à l’imbécillité, et naïve comme une princesse qui croirait toujours au crapaud charmant. En plus, elle n’aime pas ses fesses! Il faut dire que ceux qui l’entourent ne contribuent pas à améliorer…