Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

C’est grâce à Asphodèle qui en a parlé et à Jeneen qui le fait voyager que j’ai lu cet étrange objet littéraire, à mi-chemin entre le carnet de voyage, le recueil de poèmes en prose et la confidence. Le prétexte, c’est l’enfant. L’enfant à naître dans la première partie – Le dehors du dedans –…